Zizou dans le berceau de sa famille

Publié le par Adriana Evangelizt

Zidane achève son pèlerinage en Algérie

dans le berceau de sa famille


Par Boubker BELKADI



 



AGUEMOUN (Algérie) (AFP) - L'ex-capitaine de l'équipe de France de football, Zinédine Zidane, a achevé vendredi son pèlerinage de cinq jours en Algérie par un couscous géant parmi les siens dans le village d'Aguemoun, le berceau de sa famille.

Le champion du monde 1998, en survêtement vert, rouge et blanc, couleurs de l'Algérie, est arrivé vendredi à 12H00 (11H00 GMT) à Aguemoun, où il a déjeuné avec ses parents et ses proches.

Il devait se rendre ensuite directement à l'aéroport international d'Alger pour repartir en France.

Submergé par les habitants du village à sa sortie de voiture, Zidane a eu un geste d'énervement avant de s'engouffrer dans la maison familiale, une imposante bâtisse blanche de deux étages, construite à flanc de montagne et tranchant avec les modestes demeures alentour.

Les émigrés kabyles en France, de retour au bled, marquent généralement leur réussite sociale à l'étranger par la construction de vastes demeures, qui accrochent le regard des visiteurs dès l'entrée au village.

Zidane est arrivé au village natal de ses parents dans une grosse voiture banalisée escortée par des gendarmes, dans un cortège officiel comprenant le maire, les autorités locales et ses proches.

Des gendarmes avaient été postés le long de la route pour assurer la sécurité du cortège.

A sa descente de voiture, Zidane a été accueilli par une immense clameur des admirateurs massés devant sa maison familiale depuis le début de la matinée: "le voici", "il est là", "yahia Zizou". Des banderoles de bienvenue étaient tendues en travers de la rue principale.

La troupe folklorique locale en grande tenue traditionnelle, burnous et chèche, s'est emballée à sa vue, accentuant le rythme de la "zorna" (bombarde) et du "t'bel" (tambour).

De la maison, où l'ancien champion a réussi à échapper aux photographes, jaillisaient des youyous et des cris d'enfants.

Des centaines de voitures, d'autobus, ont encombré la route qui monte en lacets vers Aguemoun. Sur les toits des voitures de grands portraits de Zidane étaient collés ou attachés avec des ficelles.

Dans chaque petit village sur la route d'Aguemoun, une banderole souhaite la "bienvenue à Zizou", ou annonce: "Zizou on t'aime et on est fier de toi".

Des centaines de personnes, des familles avec des enfants qui ont écrit sur leur front "Zizou" au feutre noir, s'étaient massées devant la grande maison des Zidane.

Jalal, jeune étudiant djiboutien à l'université de Béjaïa, accompagné de son ami Idriss, Erythréen, est venu à Aguemoun la veille. Il dit qu'il "ne partira pas sans une photo avec Zizou". "C'est mon joueur préféré, je l'aime, c'est une occasion qui ne se repréentera jamais dans ma vie. Il me faut une photo avec lui", a-t-il martelé.

C'est la première fois depuis vingt ans que Zizou retourne à Aguemoun. Né à Marseille (France) en 1972, il y était venu à 15 ans, avec ses parents, pour des vacances.

Zidane avait reçu mercredi des mains du président Abdelaziz Bouteflika la plus haute distinction de l'Ordre du mérite algérien, la médaille Al-Athir (signifiant en arabe l'élu), équivalent de la Légion d'honneur française.

L'ex-capitaine des Bleus a également donné jeudi le coup d'envoi d'une rencontre de première division de football au stade olympique du 5 juillet à Alger.

Au début de sa visite, lundi et mardi, Zidane s'était rendu dans la région de Boumerdès (50 km à l'est d'Alger) où il avait exprimé sa compassion pour les enfants traumatisés par le séisme de 2003, qui a partiellement détruit la ville.

Zizou a effectué son pèlerinage en Algérie en compagnie de son père Ismaïl, de sa mère Malika, d'un de ses frères, Nouredine, et du chanteur kabyle Idir.

Sources Yahoo fr

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article