Zidane sais-tu à qui appartient Danone ?

Publié le par Adriana Evangelizt

Voilà un excellent article qui explique bien ce que nous disions précédemment, à savoir que notre Zinedine s'est fait récupéré par Danone. Et encore dans l'article qui suit, ils ne disent pas tout. Aussi allons nous nous permettre de réparer certaines lacunes... ainsi Zizou sait-il à qui appartient vraiment Danone ? Sait-il, par exemple, que ce groupe appartient à 41 % à une société israélienne qui se nomme Eden Springs ? Eden Springs qui est le leader des fontaines d'eau et qui pratique la colonisation rampante en rachetant d'autres sociétés et en s'implantant partout en Europe. Voir la carte ICI... Sait-il, Zizou, qu'Eden Spring est implanté sur le territoire du Golan, territoire occupé par le Sionisme Israélien ? Son ami Frank Riboud lui a-t-il révélé ce "petit détail" ? Pour ceux qui comprennent l'anglais, lire ICI... Voir aussi Produits Israéliens à Boycotter...

Reprends tes billes Zizou... ne te laisse pas récupérer par le Sionisme... ce serait trahir tes frères ! Et nous trahir NOUS qui t'aimons tant... Juifs anti-sionistes Français en lutte contre les extrêmistes sionistes qui sèment la violence sur notre sol.

Reprends tes billes Zizou, notre Frère Bien-Aimé... ne sois pas le complice des criminels sionistes !

Zidane, VRP du yaourt

Les reconversions des sportifs sont parfois délicates. Celle de la star planétaire du ballon rond, Zinédine Zidane, tout frais retraité, semble quant à elle assurée. Avec 15 millions d’euros de revenus annuels pour l’année 2006, le légendaire numéro 10 de l’équipe de France aurait pu décider de se la couler douce et profiter de ses rentes. Que nenni ! Le fils de la Castellane, victime de son succès, est un "moneymaker" que tout le monde s’arrache. Ami de Franck Riboud, le PDG de Danone, Zidane s’est fait récemment le VRP du yaourt au Bangladesh sous couvert d’une rencontre avec le prix Nobel de la Paix 2006, Mohammed Yunus.

"On a tout à gagner à agir pour notre avenir". Tous les matins, en prenant mon train, Zidane me fait face. Un Zidane géant qui s’affiche sur panneau publicitaire en face de la gare que je traverse pour me rendre à mon boulot. Le Zizou national fait la réclame d’un assureur qui vante le développement durable. Le "Ziz" agit pour son avenir, c’est sûr. Il est actuellement l’un des types les plus "bankable" de l’Hexagone. C’est à dire une valeur sûre, un gars qui garantit le retour sur investissement.

Le yaourt c’est fantastique

Si l’ancien stratège madrilène ne sait pas bien de quoi sera fait son avenir, d’autres y pensent pour lui. Le PDG de Danone, Franck Riboud, a de longue date signé un accord de partenariat avec la star du ballon rond. Au point d’évoquer après la retraite sportive du Ballon d’Or 1998 une entrée de ce dernier au conseil d’administration du groupe agroalimentaire français. Une bonne façon pour Zizou de tripler au minimum ses revenus de l’année 2006.

Le récent voyage express de Zidane au Bangladesh, pour y rencontrer le Prix Nobel de la Paix 2006, Mohammed Yunus, chantre du micro-crédit, illustre parfaitement la récupération de l’aura du champion du monde et d’Europe, plus ou moins à son corps défendant. L’Equipe magazine n° 1272 en a fait sa une. "Zidane au Bangladesh" qui évoque les aventures de Tintin. A quand Zidane au Congo ? Zidane en Amérique ? L’article explique pourtant les raisons profondes de son voyage, organisé par Danone et décidé par Franck Riboud mais présente la chose comme une "ouverture au monde" de l’ancien capitaine des Bleus. Mais c’est en réalité surtout un voyage d’affaires qu’a réalisé Zidane, façon VRP de grand luxe pour les yaourts.

L’arnaque du micro-crédit

"Initialement, Zidane devait se rendre à Bogra pour visiter l’usine Grameen Danone qui commencera à tourner le 20 novembre prochain. En sortiront des pots de yaourt recyclables….". C’est écrit noir sur blanc. C’est un publicitaire qui avait présenté Riboud et Zidane. Et quel meilleur coup médiatique pour Danone que de réunir Zidane et le Prix Nobel de la paix sur la même photo ! Tour du monde assuré pour le cliché et publicité monstre pour le groupe français.

Alors vous me direz Yunus est un homme bien ? Savez-vous ce qu’est réellement le micro-crédit ? La possibilité pour les très pauvres de ce bas monde de le devenir encore plus en obtenant des crédits à des taux indécents. C’est ça la réalité du micro-crédit. Et les pauvres remboursent toujours. Allez lire les bouquins de Yunus, ils sont facile à trouver. Pour le Prix Nobel de la paix 2006, un mendiant, un pauvre, ne l’est que parce qu’il l’a voulu. Et Yunus ne conçoit pas un instant des prêts à taux zéro comme écrit ici où là. La seule vertu du micro-crédit c’est de faire des « pauvres », entendez ceux qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté, c’est-à-dire avec moins de 1 dollar par jour, des consommateurs lambda, endettés. D’en faire des gens comme les autres.

Dans cette affaire, Zidane est la victime consentante d’une gigantesque mascarade. On nous cache tout on nous dit rien et tout le monde ferme les yeux sur des évidences criantes. Yunus est un libéral de base qui a trouvé son crédo et son créneau surtout, et Zinédine Zidane, d’artiste du ballon s’est mué en hommes d’affaires, en commercial. Ça ne vous plaît pas ? Pourtant c’est comme ça…



Sources : Footchebol

Posté par Samuel Roth

Adriana Evangelizt

Publié dans Adversaire de Zidane

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article